Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Calendrier Yemba

Calendar

Statistiques des visites

00040696
Aujourd'hui
Cette semaine
Total
84
343
40696

Les Chefferies Ménoua

Index de l'article

« Un peuple qui ne connaît pas son passé, ses origines et sa culture ressemble à un arbre sans racines » : disait Marcus Garvey. Au regard de la dimension culturelle de la langue locale, nous pouvons soutenir qu’en plus d’être un outil de communication, la langue est l’identité primordiale d’un peuple.

La situation critique à laquelle nous faisons face au Cameroun actuellement, est celle de la mauvaise expression et de l’incapacité totale de nous exprimer en langue locale.  Notre éloignement de notre terre d’origine ainsi que nos activités quotidiennes  nous imposent une vie où notre langue maternelle  n’intervient presque pas. Les enfants passent la majeure partie de leur temps à l’école ou avec les amis qui s’expriment uniquement  dans les langues étrangères.  Les parents passent peu de temps avec les enfants pour maintenir un vrai dialogue en langue locale dans la famille. Certains parents sont eux aussi déracinés de leur langue maternelle et ne peuvent donc pas être les enseignants de leurs propres enfants en leur langue maternelle. Les enfants issus du  mariage exogamique  souffrent encore plus à cause du « conflit linguistico-parental ».

Face à cette situation, plusieurs personnes ont tenté d’apporter des solutions à travers les livres d’apprentissage des langues locales. Mais, ce problème persiste. Nos langues locales sont entrain des sombrer progressivement dans les oubliettes.

La question est donc celle de savoir : quels sont les moyens les plus efficaces pouvant favoriser l’apprentissage de nos langues maternelles ?

Appel à contribution

{module Appel à contribution}

Blagues en Yemba

 

 

Retrouvez nous dans les réseaux